Je suis kiné, je m'inscris
Foire aux questions
TROUVER LE KINE DE GARDE
 

 

Covid-19 : les kinés face à la crise sanitaire 

 

Votre URPS MK Hauts-de-France, conformément à sa mission de gestion des crises sanitaires (Art. R4031-2 du CSP), met à dispositif sa plateforme de géolocalisation afin de recenser TOUS LES MASSEURS KINESITHERAPEUTES LIBERAUX DE LA REGION, volontaires pour traverser cette crise sanitaire. 

Mobilisés pour participer à l'effort collectif, les professionnels sont listés par secteur, il suffit d'entrer votre code postal.

Dans l’optique de décharger les urgences et de soutenir les patients et les médecins, il est possible de vous inscrire durant la période de confinement pour tous les soins considérés comme urgents non reportables ou pour toute autre mission nécessaire.

 

JE SUIS MASSEUR KINESITHERAPEUTE LIBERAL, pourquoi m’inscrire ?

Le mot du Président de l’URPS MK HDF, Jean-Marc LASCAR :

« Pendant l’épidémie de COVID 19, les centres hospitaliers, les médecins de ville et la population vont avoir besoin de bras supplémentaires. Le kiné, comme le précise son décret de compétence, peut prendre en charge les soins post-chirurgicaux, les soins palliatifs, des soins de kinésithérapie respiratoire etc. Il peut aussi être contacté pour soulager l’affluence en orientant les patients, en pré-diagnostiquant les malades, en accompagnant l’auto-surveillance, l’auto-confinement, en pratiquant l’éducation thérapeutique du patient (les feuilles de route seront transmises). Le kiné de garde pourra assumer des soins urgents, non reportables, à domicile ou en structure. »

A SAVOIR :

        • Je m’engage à respecter les dernières recommandations de la Direction Générale de la Santé
        • Vous vous engagez pour la période couvrant la crise sanitaire.
        • Il est possible de se désinscrire en informant le secrétariat de l’URPS MK HDF : contact@urps-mk-hdf.fr

 

Remplissez le formulaire d’inscription en suivant ce lien:

http://www.urps-mk-hdf.fr/kines-covid-19/.

Ainsi, vous serez visible pour la période que vous nous aurez communiquée.

Il sera possible de vous désinscrire du dispositif à tout moment en informant votre URPS via contact@urps-mk-hdf.fr.

Nous vous remercions par avance pour votre dévouement.

Important: Il est de la responsabilité de chacun de se tenir régulièrement informé des recommandations de la Direction Générale de la Santé.

Le mot du Président de l'URPS MK HDF : 

Chers confrères,

Vous êtes mobilisés sur le site kinedegarde. Cela signifie que vous pouvez être contactés par des patients, des médecins de ville ou toute structure de santé.

Le pays est toujours en état de crise sanitaire. Même si peu d’entre vous ont été sollicités jusqu’à présent, il semble pertinent de maintenir ouvert ce site de référencement. Les kinés sont mobilisés, volontaires et organisés. L’URPS MK HDF fait en sorte que les acteurs puissent accéder facilement à ce listing en communiquant régulièrement auprès des structures et institutions. N’hésitez pas à en faire de même en partageant l’information : www.kinedegarde.fr

Soyez prudents.
Bonne journée,

Jean-Marc Lascar,
Président de l’URPS.

 


Merci de vous référer au site de la Direction Générale de la Santé afin de connaitre les recommandations en terme d'attitude à adopter. 

Arrêté du 16 avril 2020 : 
Le télésoin par les kinésithérapeutes, reconnu et facturé. 

Tous les détails ici https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000041807257&categorieLien=id&fbclid=IwAR2PJ3D4P0xNwXUpiJ0SAmrTgR4vbY571EnxanQgO_GO2X-6W_4hf74EJfE

 

Nous remercions le conseil national de l’ordre d’avoir répondu favorablement à la demande conjointe des 13 URPS (dont la mission est la gestion de la crise sanitaire en lien avec leur ARS et les autres professions de santé) et des représentants des syndicats, qui en date du 18 avril, à l’initiative de l’URPS MK HDF, ont tous ensemble réclamés une levée de l’interdiction stricte des soins en cabinet.

En réponse, depuis le 25 avril, un nouveau communiqué du CNOMK permet de nouveau l’accueil en cabinet sous certaines conditions. Dès lors, les kinésithérapeutes libéraux sont les seuls à même d’évaluer, en accord avec leur patient, les modalités de délivrance des soins sous la forme d’une téléconsultation, d’une visite à domicile, ou d’un soin en cabinet. Ces soins seront bien sûr prodigués dans le respect des procédures d’hygiène et de protection requises.

3 liens sur les recommandations HAS pour les sorties d'hopital, retour à domicile :
https://www.has-sante.fr/…/mesures-et-precautions-essentiel…

https://www.has-sante.fr/…/373_reponse_rapide_covid19_mk_15…

https://www.has-sante.fr/…/prise-en-charge-des-patients-pos…

Concernant les prises en charge au cabinet, se référer aux recommandations du Conseil National de l'Ordre des MK.

 

 

Les lignes d’écoute et de soutien territorialisées à destination des professionnels de santé libéraux sont à présent opérationnelles. Veuillez les trouver ci-après :